On mange un ingrédient et hop, le visage gonfle, les plaques rouges urticantes apparaissent et recouvrent le corps. On chauffe et on a l’impression de brûler ! Bref, on a une allergie et on ne sait plus quoi faire ! On a qu’un désire : soulager cette allergie ! Savais-tu que tu pouvais te soulager en préparant de bons petits plats faible en histamine ???

L’APPARITION D’UNE ALLERGIE

apparition d’une allergie

J’ai mis 6 mois avant de comprendre que j’étais devenue intolérante au lactose. Tout a commencé avec des plaques de boutons et une belle sensation de brûlure.

Bien entendu, c’est en rencontrant des enfants (Enfant : « Madame t’as des boutons », moi : « han ! Tu m’as appelé Madame ! ») qu’on se rend compte que cela est loin d’être esthétique (même si j’ai un miroir)

Bien entendu, j’avais mis cela sur le dos du stress et pensais qu’avec un voyage et plus de détente, je verrais mon acné d’adulte disparaître … j’avais encore plus de boutons (bon je mangeais pas mal de glace et prenais du lait dans tous ses états). 

Bref, après avoir fait le point sur mes habitudes alimentaires, j’ai compris qu’il fallait dire adieu au lait, desserts, pâtisseries, crème, fromage et j’en passe.

Quelle ne fut pas ma surprise quand, lors d’un repas familiale sans lactose, me voilà en train de gonfler et de voir des plaques d’urticaire s’étendre sur mon corps comme de la peinture.

Attends c’est quoi le délire !!! J’ai encore une allergie ???

Allergie alimentaire : plaque urticaire

Après un tour chez le médecin, je découvris le mot … HISTAMINE.

Allergie, une histoire d’histamine.

Bien entendu, je pense faire un tour chez l’allergologue afin de déterminer si allergie il y a. En attendant, c’est avec surprise que mon médecin m’apprend qu’on peut être allergique à rien et se retrouver avec une forte dose d’histamine dans le corps qui fera exploser une allergie. Simplement, on peut avoir une période (de stress … encore une fois) où la fleur intestinale développent beaucoup plus d’histamine et en mangeant un aliment avec une teneur d’histamine au top (crevettes, noix en premières lignes), cet aliment sera le catalyseur, l’élément déclencheur d’une allergie qui peut se montrer très grave (si votre langue gonfle, arrêter de réfléchir, courrez chez le médecin).

allergie : oeil de coeliaque

Bref, j’étais dans ce cas et pendant cette période de douleur j’ai réfléchi à 3 erreurs que j’avais pu commettre qui m’avait mener à cet état.

1ere erreur : désigner la mauvaise cause 

Ma première erreur a été de me dire que la cause de l’allergie était forcément un aliment. Je n’avais pas pris assez de recul pour me dire qu’un petit surmenage accompagné de quelques tracas pouvaient imposer à mon corps de m’envoyer des signes pour me forcer à rester dans mon lit. Ma première erreur a été de ne pas écouter mon corps même quand ce dernier m’envoie des signes. De plus, j’étais dans une période où j’accumulais les invitations et forcément j’ai cédé à la tentation de certains écarts alimentaires qui ont sans doute amplifié ce phénomène d’allergie.

2eme erreur : manger des ingrédients à forte dose d’histamine

Ma première réaction a été de faire un jeûne dès le lendemain (faire un jeûne permet de détoxifier son corps). Le petit hic est que j’étais plutôt faible et je sentais qu’il fallait donner des forces à mon corps. Quand le médecin m’expliqua ce problème d’histamine et m’indiqua qu’il fallait éviter des aliments tels que les fraises, la mangue ou encore la banane. Je tombais un peu des nus en réalisant que ce que je mettais dans mon assiette influait réellement et profondément ma santé. Il était tout à fait normal que mon état s’empirait car je mangeais, sans le savoir, des ingrédients qui amplifiaient mon allergie.

Après une petite recherche sur internet, je suis tombée sur ce site : https://www.mastzellaktivierung.info/downloads/foodlist/31_FoodList_FR_alphab_avecCat.pdf

qui présente un tableau récapitulatif des aliments et leur taux d’histamine !

À partir de ce tableau, j’ai fait une liste d’ingrédients consommable et je me fis un petit repas à faible dose d’histamine 

repas faible en histamine : soupe de citrouille

3ème erreur : ne pas se reposer.

Je bouge beaucoup et je travaille beaucoup. Être malade et rester chez moi reviens à prendre mon ordi et à …bosser. Erreur fatale ! Le corps a besoin de se reposer et de se régénérer. C’est LE moment pour procrastiner. Après avoir compris mes faiblesses, je me suis allongée et entrepris de regarder des films et des séries pour ne penser à rien, me détendre et paresser !

Merci d’avoir lu cet article, jusqu’au bout, j’espère que cet article t’aidera ou aidera un ami..

N’hésite pas à le partager.

Si tu veux te lancer dans cette aventure et commencer à mieux manger et que tu ne sais pas par où commencer ? Je t’invite à regarder cette vidéo qui te donnera des idées : http://bit.ly/2D2xNjF

Jennie Léonie

Gourmandise sans sucre et sans lactose pour vivre mieux et voyager plus loin.